Review du Msi GT 60

//Review du Msi GT 60
1/52/53/54/55/5 (Pas encore de note)
Loading...

Review du Msi GT 60

Review MSI GT60

Par Nicolas Simond pour le concours de review « Le Tournoi du Dragon »

 

Commençons par le commencement

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Tout d’abord, je me présente, Nicolas Simond, joueur invétéré et étudiant en informatique.

Aujourd’hui, je vais vous faire le test écrit de mon MSI GT60 que je possède depuis bientôt 1 ans ( à quelques semaines près ), et j’ai choisi comme jeu de présentation Dishonored, un fps récent qui m’a tenu en haleine de longues heures.

 

 

Le choix herculéen

 

Alors la 1ère question qui se pose, c’est pourquoi avoir choisi ce portable plutôt qu’un autre ? Il faut savoir que je pensais au début m’acheter un Asus Iron Squid ( g75 en édition spéciale ), mais finalement, 17 pouces c’était trop peu transportable étant donné que je trimbale l’ordinateur sur un peu moins de 100km chaque semaine.

 

J’ai donc opté pour un 15 pouces, mais fâché avec le full plastique comme je suis je me voyait mal dépenser 1500€ dans un bout de plastique qui volerait en éclat au premier choque.

 

C’est là que d’un coup je me suis laissé séduire par le Gt 60. A moitié en aluminium brossé, un i7 et de la ram à 1,6 Ghz, le seul manque était le ssd, mais quand on en à jamais eu, c’est pas très gênant.

 

 

 

Voici la configuration de mon portable :

 

IMAG0209

 

Et vu que je me suis lancé avec la première photo, pourquoi s’arrêter ?

 

Voici les photos des ports USB3, Super-Charger inclus !

 

IMAG0207

 

Viennent ensuite le connecteur Usb2 et les prises audio 5.1 plaquées Or s’il vous plait ! ( ah oui, on sent de suite qu’on est dans du lourd là hein ! )

 

IMAG0205

 

La caméra frontale et le micro

 

IMAG0204

 

Et des photos du clavier Steelseries rétroéclairé, magnifique

 

IMAG0199

 

IMAG0203

 

IMAG0197_BURST002

Et les photos de l’extérieur

 

IMAG0213

IMAG0212

 

 

 

Mes retouches sur le dragon

 

Alors sachez que même si cette modification n’apporte que 1 ou 2 °C d’écart, je l’ai fait, simplement pour voir si la bête se démontait facilement, je parle bien sûr de changer la pâte thermique sur le processeur et la carte graphique ! On sent que le pc a été prévus pour être démonter assez facilement.

 

Tout cassé :

 

 

Tout nettoyé :

 

 

 

Tout aspergé :

 

 

Et pour finir, tout remonté

 

 

J’ai aussi démonté l’écran, mais c’est tout de suite moins accessible et un peu plus fragile tout de même

 

screen

Mais bon, trop de photos tues les photos, alors on va passer à mes impressions

Alors tout d’abord, comme je l’ai dit lors de ma présentation au début de ce test, ce portable fait presque 100 kilomètres par semaine, et pas vraiment en conditions faciles. Avoir 4 Kilos sur le dos ça se sent vite, mais avec le sac offert, c’est supportable.

Ce qu’il faut noter c’est que le portable à une résistance extraordinaire aux chocs, il a totalisé quelques mètres de chutes ( dont la plus haute de 1,80 mètres à peu près ) disque dur parfois en marche, et il a extrêmement bien résister, à part un petit bout de plastique qui a sauté et qui a vite été réparé !

Du lourd, mais du très solide en somme.

La caméra et le micro ne sont pas miraculeux, mais par contre le clavier et surtout ( SURTOUT ) le son valent le détour. Le système sonore Dynaudio intégré au portable vaut n’importe quel kit sono 2.1 de chambre à 150€, les basses sont magnifiques, et le son est très clair ( sur du rock/hard-rock et du métal, la musique que j’écoute ).

 

Bon, par contre l’aluminium brossé demandera un certain entretien, car il se laisse marquer facilement par les traces de doigts.

 

 

Bon, je vais arrêter de jouer la pipelette, j’en oublierais presque que je dois vous faire un test de Dishonored moi.

 

Le test va évidemment se faire en 1920×1080, dans les modes faible, moyen et ultra, les relevés seront effectués grâce à Fraps sur la 7ème mission avec un benchmark de 3 minutes.

 

Nom de la mission : Le quartier inondée

Mission issue de l’aventure principale

 

 

Réglages :

La résolution est de 1920×1080.

Le champ de vision à 90° et le FXAA sont toujours activés.

La synchronisation verticale est toujours désactivée.

Les relevés sont effectués sur la même scène scriptée avec Fraps qui et le benchmark commence au début de la mission pour finir à la fin de la discussion avec l’Outsider. ( 3 minutes )

 

tableaux

 

Et voilà, les tests effectués, je vous recommande de vous lâcher et de lancer ce jeu toutes options à fond sur votre Gt 60 qui n’aura aucun mal à faire tourner ce monstre sacré vidéo ludique.

Sur un « si petit écran » le jeu n’en est que plus beau, à condition d’aimer le style graphique qui peut ne pas plaire à tout le monde ( rien n’est parfait malheureusement ).

 

J’en profite encore une fois pour vous faire partager quelques images du jeu en qualité maximale, pourquoi s’en priver ?

 

1

2

3

4

 

 

Conclusion :

 

Voici déjà arriver l’heure de la conclusion, comme vous l’aurez remarquer, cet ordinateur portable est une bonne affaire pour le gamer nomade ou une personne ayant besoin d’une forte puissance de calcul pour du montage vidéo, de la virtualisation ou des applications professionnelles comme Autocad sans vouloir se ruiner dans l’achat d’un ordinateur portable équipé d’une Firepro ou d’une Quadro ( cartes graphiques professionnelles ).

 

Le bundle n’offre pas de jeu, simplement un sac à dos très robuste et pratique ainsi qu’une souris gamer moyen de gamme ( un peu petite en comparaison d’une logitech g5 ).

 

La structure aluminium brossé / plastique rigide offre un excellente compromis poids/design/résistance, le clavier est de très bonne facture tout comme le son.

On regrettera peut-être un bouton power qui n’a pas l’air très solide, mais qui ne pose pas de problème après un an de service.

 

Le démontage est très facile, et le processeur et la carte graphique peuvent être upgradés à condition de respecter le socket et le format xmx adéquats. J’entends par là que contrairement à d’autres modèles, le Gt 60 ne dispose pas d’une carte graphique soudée, elle s’enlève aussi facilement que la mémoire vive.

En parlant des 2 slots RAM libres, ils sont facilement accessibles à côté du processeur comme les emplacements disques, par contre si votre ram préinstallée est défectueuse, vous devrez démonter le clavier pour la changer ( sauf si vous n’avez pas fait sauter la garantie comme moi évidemment ).

 

Côté gadget, la mode turbo qui augmente la fréquence de la puce graphique si vous êtes sur secteur ne vous fera gagner que quelques dizaines de mégahertz, pas grand-chose, mais pourquoi s’en priver ?

La puce réseau Killer 2200 bat de peu une puce réseau Intel Gigabit, alors quand on l’a, pourquoi s’en priver ?

 

J’en ai fini pour cette review, si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas.

By |2016-01-04T22:11:39+00:007 septembre 2013|Actualités|0 Comments

About the Author:

Diplômé d'un BTS SIO SISR et travaillant actuellement en Suisse, je suis passionné par tout ce qui touche à l'informatique et la musique hard rock et métal depuis ma plus tendre enfance. Je suis le créateur et l'unique rédacteur d'Abyss Project, ce blog qui me sert de bloc-notes public en quelque sorte.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.