Configuration de Proxmox Backup Server

1/52/53/54/55/5 (3 votes, moyenne: 4,67 sur 5)
Loading...
C

Bonjour à tous,

Ceux qui me suivent sur Twitter savent que j’ai passé mon infrastructure personnelle sous Proxmox.

On va donc avoir l’occasion de parler de leur nouvelle solution de sauvegarde qui est sortie du placard début juillet et qui est encore en phase de test.

 

Cet article a pour but de vous permettre de faire vos tests. Le logiciel marche bien pour l’instant de mon côté, en revanche ce qui est vraiment à faire c’est la documentation qui est imbitable.

Vous verrez que j’utilise l’utilisateur root pour toutes les connexions, cela vient du fait que l’assignation des droits ne marche encore pas terrible chez moi. Après c’est que du réseau privé et je gère mes machines, ce n’est donc pas plus grave qu’un Veeam qui se connecte en admin du domaine sur les vms.

 

L’infrastructure de test

Je commence par vous présenter rapidement ce que j’ai :

  • Mon PVE : Un supermicro avec 10 machines virtuelles – 9 Debian / 1 FreeBSD
  • Mon serveur de backup : Un machine virtuelle sous Hyper-V – PBS 0.8-6 BETA, 4vCPU, 6 Go de ram, 60Go de disque principal, 2To de disque secondaire pour les data

 

Vous aurez compris que le PVE (Proxmox Virtual Environment) fait ses sauvegardes sur le PBS (Proxmox Backup Server).

Les 9 machines Debian utilisent également le client de backup Proxmox pour avoir une sauvegarde au niveau des fichiers.

 

Configuration de Proxmox Backup Server

On ne parlera pas de l’installation avec l’ISO, cela se fait tout seul.

Ici on part du moment de la première connexion sur l’interface web de PBS.

Allez dans Administration -> Disks -> ZFS et cliquez sur “Create: ZFS” :

 

Ici, sélectionnez vos disques vides et faites un raid ou un disque seul (dans mon cas c’est une vm sur un raid existant, donc un disque seul), cochez bien la case “Add as Datastore” :

 

Maintenant, allez dans Datastore et éditez votre Datastore :

 

Configurez la fréquence de nettoyage du Datastore (Prune = Index des backups / GC = les backups eux-mêmes) :

 

Et configurez les rétentions :

 

Et en fait c’est déjà fini pour cette partie.

Notez les informations importantes :

  • Adresse du serveur PBS : 192.168.1.30
  • Datastore : bck_storage

 

 

Intégration de PBS dans Proxmox VE

Maintenant, la partie intéressante c’est que l’on peut ajouter ce stockage directement dans PVE pour faire les sauvegardes.

Il faut bien faire un stockage de type PBS et non pas un bête partage réseau, comme ça il y aura une vraie communication avec PBS qui permettra de faire le listing des vms et les opérations de restauration.

Note : Il est normalement possible d’ajouter ce stockage depuis le GUI, mais l’option ne semble pas encore être disponible, on va donc le faire en ligne de commande.

 

Depuis le serveur PBS

Récupérez l’empreinte de certificat et notez-la :

proxmox-backup-manager cert info | grep Fingerprint

 

Par exemple :

Fingerprint (sha256): d5:78:fd:2a:84:82:9b:1b:b5:0f:44:0d:4c:1a:85:f5:30:6f:0b:bb:d1:b6:14:a2:85:fd:a2:75:42:47:8f:a6

 

Depuis le serveur PVE

Lancez la commande suivante pour monter le stockage du serveur PBS, remplacez évidemment l’ip présente dans la commande, le nom du datastore et l’empreinte de votre certificat :

pvesm add pbs bck_storage --datastore bck_storage --server 192.168.1.30 --fingerprint d5:78:fd:2a:84:82:9b:1b:b5:0f:44:0d:4c:1a:85:f5:30:6f:0b:bb:d1:b6:14:a2:85:fd:a2:75:42:47:8f:a6 --username root@pam --password

 

Vous verrez ensuite l’emplacement apparaitre sur l’interface web :

 

Maintenant, utilisez simplement ce nouveau stockage pour faire une sauvegarde de toutes vos machines virtuelles :

Lancez le job à la main et attendez, vous verrez que les machines apparaîtront dans votre Proxmox Backup Server :

 

Comme vous pouvez le voir, il y a également des sauvegardes hôtes directement, pour cela il faut installer un client dans la machine virtuelle.

 

Configuration de Proxmox Backup Client (Debian 10)

Le Proxmox Backup Client permets d’initier les sauvegardes depuis les machines virtuelles pour pouvoir restaurer par fichiers uniquement et non plus la machine virtuelle complète.

Pour l’instant, ce client n’existe que sous Debian.

Dans un premier temps, ajoutez le dépôt PBS sur votre machine :

wget http://download.proxmox.com/debian/proxmox-ve-release-6.x.gpg -O /etc/apt/trusted.gpg.d/proxmox-ve-release-6.x.gpg
echo "deb http://download.proxmox.com/debian/pbs buster pbstest" >> /etc/apt/sources.list

 

Et installez le client :

apt update && apt install -y proxmox-backup-client

 

Dans un premier temps, il faut établir la connexion au serveur avec la commande suivante :

proxmox-backup-client login --repository root@pam@192.168.1.30:bck_storage

 

Cette commande délivre un ticket de session valide durant deux heures. Pendant ce temps, il sera possible de lancer toutes les opérations de backup et restauration sans connexion supplémentaire.

Par exemple, pour faire une sauvegarde de tout le / (sans compter les partitions en plus qui ne seront pas prises) il suffit de lancer cette commande :

proxmox-backup-client backup root.pxar:/ --repository root@pam@192.168.1.30:bck_storage

 

Maintenant c’est bien beau, mais on ne va pas se connecter sur 15 machines pour lancer des backups à la main. Pour mes tests j’ai bricolé un petit script bash pour faire le taf.

Créez d’abord le script :

nano /root/pbs.sh

 

Dedans, indiquez le mot de passe du serveur (en clair, c’est pas terrible, mais je n’ai pas encore trouvé comment faire autrement) et l’empreinte du certificat du serveur PBS :

#!/bin/bash
PBS_PASSWORD='password'
PBS_FINGERPRINT='d5:78:fd:2a:84:82:9b:1b:b5:0f:44:0d:4c:1a:85:f5:30:6f:0b:bb:d1:b6:14:a2:85:fd:a2:75:42:47:8f:a6'
export PBS_PASSWORD
export PBS_FINGERPRINT

proxmox-backup-client login --repository root@pam@192.168.1.30:bck_storage
proxmox-backup-client backup root.pxar:/ --repository root@pam@192.168.1.30:bck_storage

 

Ajoutez ensuite une entrée dans votre cron pour faire les sauvegardes.

 

Note pour la fin

Pour l’instant le système est sympathique et marche plutôt bien.

Le seul grand vide, c’est le GUI de PBS qui ne sert pas à grand-chose hormis voir les rapports et pour les restaurations.

Il faut encore que je configure les emails automatiques et que je m’amuse à crasher des VMS pour faire des restaurations 🙂

 

Sources

A propos de l'auteur

Nicolas Simond
Nicolas Simond

Administrateur Systèmes et Réseaux et guitariste hard rock et metal à mes heures perdues.
Je suis le créateur et l'unique rédacteur d'Abyss Project, c'est ici que je note la plupart de mes procédures et quelques divagations.

Si vous l'article vous a aidé, pensez à me payer un café :)

guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
Plus récents
Plus anciens Populaires
Inline Feedbacks
View all comments
MMA
MMA
10 jours plus tôt

Bonjour,
Cela fonctionne sur PVE 5.4 ?
Merci

Frédéric
Frédéric
16 jours plus tôt

Pour l’ajout du PBS sur le PVE via la GUI, il faut être en 6.2.9 minimum côté PVE.
Ça marche chez moi.

Christophe
Christophe
17 jours plus tôt

Si je peux juste me permettre un petit ajout.
En règle générale, même en local, c’est mieux de créer un utilisateur spécifique aux backup (DataStoreBackup et DataStoreReader) afin de ne pas trop exposer l’utilisateur root.

Christophe
Christophe
Reply to  Nicolas Simond
17 jours plus tôt

Ok 🙂