Si vous aimez les articles et la gratuité d' Abyss Project, merci de faire un don par paypal pour nous financer icon wink class=


Soutenons La Quadrature du Net !

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, on va voir comment préparer le célèbre HP MicroServer Gen8 pour qu’il nous serve de NAS au quotidien.

 

Pour la petite histoire, mon DS214 monté avec 2x4To de WD Red était plein, j’ai donc pris un MicroServer et 4x3To de WD Red pour me monter un deuxième NAS, plus performant et avec deux fois plus d’espace utilisable.

 

Le choix du HP MicroServer Gen8 :

Ce serveur est déjà bien connu du grand public pour son rapport prix/performance/qualité qui en fait un des meilleurs serveurs domestiques du marché.

Pour ~200€ livraison incluse, nous avons :

  • Un vrai serveur HP, ILO 4 inclus (et ça, c’est un gros point positif)
  • De la vraie connectique, USB 2 (4 ports) et 3 (2 ports), du VGA, deux ports Ethernet au Gigabit et un port dédié à l’ilo.
  • Une consommation faible (moins de 50W en charge)
  • Un vrai CPU 64 bits, avec la prise en charge de DDR3 ECC Udimm (jusqu’a 16Go).
  • Un Contrôleur raid basique qui permet les raid 0,1 et 10.

 

Et surtout, de l’évolutivité ! Vous pouvez changer CPU, carte mère, mémoire … Bref, tout comme sur un pc / serveur standard, ce qui est rarement possible sur les NAS QNAP, Synology et autres ou tout est soudé.

 

Le matériel utilisé et ce que cela coûte :

 

Le prix de tout ça :

  • 10€ pour le serveur (oui, merci le bon d’achat), 210€ en temps normal
  • 30€ pour le SSD
  • +/- 10€ pour les câbles du SSD (adaptateur Floppy Sata + câble SATA)
  • 440€ pour les quatre disques dur.

 

Au total, sans remise ni rien, vous en aurez pour 700€ en incluant les livraisons pour avoir ce serveur. Moi ça m’a coûté dans les 500€.

Pour avoir quelque chose de comparable chez Synology, il faut aller du côté des DS400play ou 900 qui coûte au minimum deux fois plus cher et sont moins puissants …

 

Le montage :

Il faut ouvrir la bébête et brancher le câble sata que vous avez commandé dans le seul port sata qui est bleu et qui se trouve à côté de l’alimentation ATX et du port mini-sas pour la baie :

 

Ensuite, mettez votre SSD en haut du serveur au niveau du lecteur DVD et connectez la nappe SATA et l’alimentation Flopy vers Sata dessus (achetez du scotch double face ou d’électro, faites pas comme moi 🙂 ) :

 

Si vous avez de la mémoire a ajouté, ça se passe de l’autre côté, personnellement, 4Go ça me suffit largement :

 

Montez vos disques dans les cages à l’avant :

 

Et quand vous avez fini, vérouillez la porte avant de l’intérieur avec le petit levier au-dessus de la RAM (si ça vous intéresse) :



Préparation du serveur :

Branchez la bestiole au résal, au courant, et appuyez sur le bouton Power.

La, le machin va redémarrer un nombre incalculable de fois, laissez-le faire jusqu’à ce que vous entendiez un gros bip strident vous annonçant que votre valeureuse boite de conserve est prête pour la bataille.

On va commencer à mettre à jour tous les firmwares de la bestiole avec un HP Service Pack for Proliant qui s’obtient en ouvrant un compte chez HPE et enregistrant votre serveur : http://h17007.www1.hpe.com/us/en/enterprise/servers/products/service_pack/spp/

Sinon, si vous êtes plutôt côté obscur de la force, les torrents, ça va bien aussi : https://frama.link/dark_side_cookie

 

Une fois le SPP récupéré, faites en une clé USB bootable avec Rufus ou montez-le dans votre ILO si vous avez une licence comme moi.

Au démarrage, sélectionnez Automatic Firware Update :

 

Laissez le système s’initialiser :

 

Suivez l’avancement de l’installation des mises à jour :

 

Une fois que votre serveur aura redémarré, lancez le Intelligent Provisioning en appuyant sur F10 :

 

Allez dans le HPE Smart Storage Administrator :

 

Cliquez sur Dynamic Smart Array B120i RAID :

 

Maintenant, on va créer un raid 0 avec notre SSD, étape indispensable pour le rendre bootable sur un contrôleur RAID.

Cliquez sur Create Arrays with RAID 0 :

 

Allez dans SATA SSD et sélectionnez votre disque et cliquez sur OK :

 

Ensuite, cliquez sur Set bootable Logical Drive / Volume :

 

Sélectionnez le raid 0 que vous venez de créer :

 

Maintenant, je ne vais pas toucher aux autres disques ici, car, je veux faire un raid 5 et ce contrôleur ne le supporte pas, je ferais donc un raid logiciel sous Debian.

Pour tester que tout fonctionne bien, insérez une clé USB ou un DVD avec l’OS que vous souhaitez installer, ici, Open Media Vault :

 

Vous devriez voir tous vos disques dans l’assistant d’installation, ici je sélectionne mon SSD qui est sur SDE :

 

À la fin de l’installation, redémarrez et vous verrez que votre système démarre bien sur le SSD comme un grand 🙂

 

On verra plus en détail l’installation de Open Media Vault la semaine prochaine, ce n’est que le début d’une longue série d’articles 🙂