Créer un serveur de partage avec Debian 7.5

//Créer un serveur de partage avec Debian 7.5
1/52/53/54/55/5 (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Créer un serveur de partage avec Debian 7.5

Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui, je me suis enfin décider à écrire un article complet qui vous explique comment créer un serveur de partage avec Debian 7.

 

Au programme :

  1. Installation du système d’exploitation
  2. Installation des composants systèmes de base
  3. Installation des composants pour notre serveur
  4. Installation de Ajenti
  5. Configuration des différents éléments

 

Les composants :

  • Ajenti
  • Serveur DHCP
  • Serveur DNS
  • Partage Samba
  • Partage OSX (Netatalk)
  • Proxy Squid
  • Serveur DNLA

 

Installation de Debian :

 

Pour cette procédure, j’utilise l’image suivante  : debian-7.5.0-amd64-netinst

Les images d’installation de Debian sont téléchargeables en cliquant ici

Pour l’installation, je n’utilise pas le mode graphique qui est trop lourd à mon goût.

Démarrez sur l’image de Debian que vous venez de télécharger et choisissez l’option Install :

créer-un-serveur-web-debian-7-x01

 

Ensuite, choisissez votre langue, pour moi le Français :

créer-un-serveur-web-debian-7-x02

 

Une fois la langue choisie, sélectionnez votre pays, c’est très important de choisir le bon pour que l’heure du système soit réglée correctement !

Moi, je choisi la France :

créer-un-serveur-web-debian-7-x03

 

Ensuite, choisissez la disposition de votre clavier, pour moi Français :

créer-un-serveur-web-debian-7-x04

 

Choisissez le nom de votre machine :

créer-un-serveur-web-debian-7-x05

 

Ensuite, choisissez un mot de passe fort pour l’utilisateur root, si ça peut vous aider, utilisez un générateur de mot de passe :

créer-un-serveur-web-debian-7-x06

 

Ensuite, choisissez un nouvel utilisateur, il nous servira par exemple, à nous connecter en ssh :

créer-un-serveur-web-debian-7-x07

 

Choisissez la méthode de partitionnement du disque :

créer-un-serveur-web-debian-7-x08

 

Choisissez le disque à partitionner :

créer-un-serveur-web-debian-7-x09

 

Choisissez le schéma de partitionnement, personnellement, je laisse tout dans la même partition :

créer-un-serveur-web-debian-7-x10

 

Vérifiez que le récapitulatif des opérations sur le disque corresponde à ce que vous voulez :

créer-un-serveur-web-debian-7-x11

 

Si tout est bon, validez votre choix :

créer-un-serveur-web-debian-7-x12

 

Le système va maintenant installer le gestionnaire de paquet « APT » :

créer-un-serveur-web-debian-7-x13

 

Choisissez votre Pays de résidence ou un pays proche lorsque le système vous demandera dans quel pays prendre les miroirs de téléchargement :

créer-un-serveur-web-debian-7-x14

 

Ensuite, choisissez un des serveurs parmi la liste :

créer-un-serveur-web-debian-7-x15

 

Laissez l’outil de gestion installer les paquets de base du système :

créer-un-serveur-web-debian-7-x16

 

Laissez l’assistant d’installation copié les fichiers de base du système :

créer-un-serveur-web-debian-7-x17

 

Maintenant, vous devez choisir si vous souhaitez participer aux statistiques d’utilisation Debian, ce choix n’a aucune incidence sur la suite de notre installation :

créer-un-serveur-web-debian-7-x18

 

Maintenant, choisissez les composants à installer avec la touche espace, n’installer AUCUN composant à part serveur SSH et utilitaires usuels du système.

créer-un-serveur-web-debian-7-x19

 

Maintenant, laissez le système s’installer :

créer-un-serveur-web-debian-7-x20

 

Installez le secteur d’amorce « GRUB » :

créer-un-serveur-web-debian-7-x21

 

Et voilà le travail, vous avez terminé l’installation de Debian, éjectez maintenant le cd et laissez votre système redémarrer :

créer-un-serveur-web-debian-7-x22

 

 

 

Installation des composants système de base :

Normalement, l’éditeur de texte nano est installé avec les utilitaires systèmes usuels, mais les images debian de certains hébergeurs ne l’intègre pas, alors au cas ou, lancez cette commande :

apt-get install nano

 

Maintenant, éditez la liste des sources pour le gestionnaire de paquets APT :

nano /etc/apt/sources.list

 

Vous devriez avoir quelque chose dans ce genre :

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main 
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main
deb http://security.debian.org/ wheezy/updates main
deb-src http://security.debian.org/ wheezy/updates main
# wheezy-updates, previously known as 'volatile'
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy-updates main
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy-updates main

 

Rajoutez contrib non-free à la fin de chaque source ce qui vous donnera ceci :

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main contrib non-free
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main contrib non-free
deb http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib non-free
deb-src http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib non-free
# wheezy-updates, previously known as 'volatile'
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy-updates main contrib non-free
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy-updates main contrib non-free

 

Lancez maintenant une mise à jour et installez l’utilitaire htop en même temps :

apt-get update && apt-get upgrade && apt-get install htop

 

J’aime bien installer l’utilitaire htop car je le trouve plus explicite que l’utilitaire top nativement intégré, voici la comparaison en images :

TOP

TOP

HTOP

HTOP

 

 

 

Installation des composants pour notre serveur :

 

Lancez la commande suivante :

apt-get install minidlna bind9 hddtemp dhcp3-server hdparm lm-sensors netatalk smartmontools squid3 samba

 

Et redémarrez votre serveur avec la commande suivante :

reboot

 

 

Installation d’Ajenti :

Lancez la commande suivante :

wget -O- https://raw.github.com/Eugeny/ajenti/master/scripts/install-debian.sh | sh

 

Maintenant, connectez vous à l’interface d’administration d’Ajenti :

https:// [votre_ip] :8000/

 

Les identifiants par défaut sont :

  • Username : root
  • Password : admin

 

ajenti-sur-amazon-ec2-15

 

Vous devriez arriver sur une interface semblable à celle-ci  :
serveur-de-partage-debian-ajenti-01

 

 

La première chose que vous avez à faire, c’est de changer le mot de passe, pour cela, rendez vous dans password et enregistrez votre nouveau mot de passe :

serveur-de-partage-debian-ajenti-02

 

 

Maintenant, allez dans Configure et changez le port du serveur Ajenti pour plus de sécurité :

serveur-de-partage-debian-ajenti-03

 

 

Générez aussi un certificat de sécurité qui correspond au nom de domaine par lequel vous accéder à Ajenti :

serveur-de-partage-debian-ajenti-04

 

Appuyez maintenant sur le bouton restart en bas de la page :

serveur-de-partage-debian-ajenti-05

 

 

N’oubliez pas de changer le numéro de port à la fin de l’adresse d’accès à Ajenti dans votre navigateur :

serveur-de-partage-debian-ajenti-06

 

 

Maintenant vous pouvez gérer tous vos services depuis l’interface Ajenti dans les menus à gauche :

 

serveur-de-partage-debian-ajenti-07

Ça vous simplifiera la vie par rapport à la ligne de commande 😉

 

 

Configuration des différents éléments :

 

Bon dans cette partie je ne parlerais pas de la configuration des éléments qui sont configurables depuis Ajenti c’est assez simple.

Je vais surtout vous parler de ceux où il va falloir taper de la ligne de commande car oui, nous sommes toujours sur un linux !

Mais bon, l’installation est quand même bien foutue et la seule partie que l’on doit configurer à la main c’est la partie streaming DLNA.

 

Alors pour configurer miniDLNA, il faut modifier le fichier de configuration :

nano /etc/minidlna.conf

 

Franchement, c’est pas méchant à configurer, et c’est très bien expliquer dans le fichier de configuration, on va juste voir quelques options importantes :

La variable media_dir représente le dossier ou tout votre contenu multimédia devra être stocker pour être partager par le serveur :

media_dir=/var/lib/minidlna

 

La variable network_interface qui correspond à la carte réseau sur laquelle le serveur DLNA :

network_interface=eth0

 

La variable listening_ip qui correspond à l’adresse ip de votre serveur DLNA :

listening_ip=192.168.1.11

 

La variable friendly_name représente le nom d’affichage du serveur :

friendly_name=the-abyss-project-dlna

 

 

Par exemple sur la télé le serveur s’affiche comme cela après :

 

Il est pas beau mon effet Photoshop ?

Il est pas beau mon effet Photoshop ?

 

Plutôt simple pas vrai ?

On va quand même partager notre dossier de streaming pour pouvoir mettre du contenu dedans.

Rendez vous dans l’onglet Samba de votre serveur :

serveur-de-partage-debian-ajenti-09

 

 

Créez un nouveau partage avec un utilisateur pouvant y accéder en écriture pour ajouter du contenu à votre serveur DLNA maintenant :

serveur-de-partage-debian-ajenti-10

 

 

Et voilà, j’en ai fini pour aujourd’hui, configurez votre serveur comme bon vous semble, éclatez vous et cherchez à apprendre 😉

 

 

By |2015-01-02T12:00:22+00:0026 juillet 2014|GNU/Linux|2 Comments

About the Author:

Diplômé d'un BTS SIO SISR et travaillant actuellement en Suisse, je suis passionné par tout ce qui touche à l'informatique et la musique hard rock et métal depuis ma plus tendre enfance. Je suis le créateur et l'unique rédacteur d'Abyss Project, ce blog qui me sert de bloc-notes public en quelque sorte.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Nicolas SimondMike Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus récents Plus anciens Populaires
Mike
Invité

Bravo !! Tres bon boulot continue dans ce sens tu as tout compris